Wesley Fofana raconte les coulisses de son transfert rocambolesque

GOAL [1] 0 تعليق 0 ارسل طباعة تبليغ حذف

Après plusieurs semaines de négociations entre Chelsea et Leicester, Wesley Fofana est bel et bien devenu un Blue. Le défenseur central français a signé en faveur du club londonien dans les derniers jours du mercato contre la somme de 85 millions d'euros, faisant de lui le défenseur le plus cher de l'histoire. Dans une interview accordée à L'Equipe, Wesley Fofana est revenu sur ce nouveau statut et sur les coulisses de son transfert.

"Mon prix ? Ce sont mes performances qui compteront"

"85 millions d'euros ? C'est une reconnaissance de mon travail mais j'essaye de ne pas penser au prix parce que ça peut vite me mettre énormément de pression. Il faut que je garde le plaisir de jouer au foot tout simplement. Je signe dans un très grand club, c'est certain. Un club connu dans le monde entier, qui a dans son ADN de remporter des trophées chaque année. Mais je suis très loin d'être arrivé : il n'y a que mes performances sur le terrain qui compteront", a expliqué l'ancien défenseur de Leicester.

Chelsea : Raheem Sterling explique son départ de Manchester City

"Ça a été long, dur, c'est vrai (il rit). Pendant au moins cinq semaines, je crois. Il y a eu des moments de doute. Je me posais mille questions, au début : "Est-ce que je fais le bon choix ?", "Est-ce que c'est trop tôt ?" Mais assez rapidement, je me suis dit que j'allais réaliser un de mes rêves : jouer dans un des plus grands clubs du monde. J'ai choisi avec ma famille et mes agents (la société Talk To My Agent) d'y aller à 100 %. Ils ont géré sans stress et m'ont bien expliqué toutes les étapes et même les moments pas très sympas où le club allait un peu m'allumer. On est resté calmes parce qu'ils savaient comment gérer. Il y a des agents français qui sont bons, pas besoin d'aller chercher ailleurs ce que certains sont capables de faire très bien", a ajouté Fofana.

"M'inscrire dans la durée à Chelsea"

Pour valider son transfert, le Français a dû aller passer sa visite médicale à New-York, un souvenir qu'il gardera longtemps en tête : "Je pensais la faire à Londres et j'ai appris qu'elle se déroulerait en fait à New York ! Ça a été un voyage express mais j'ai passé beaucoup de temps à la clinique. C'est le médecin des Lakers qui supervisait tous les tests, il a tout regardé. Ils ont examiné ma cheville, tout décortiqué, même des parties de mon corps dont je ne peux pas parler (il rit), pour voir comment j'étais revenu de blessure. Ça a duré plus de dix heures ! Bon, c'est normal vu les sommes dépensées. Todd et Behdad (les propriétaires de Chelsea) ont été tops. Ils m'ont accueilli à Londres et à New York comme un membre de leur famille. Je n'étais jamais allé à New York, mais de ce que j'ai vu du taxi, j'y retournerai".

Le Brésilien Marcelo se rapproche de Leicester

Wesley Fofana a expliqué pourquoi il a signé un contrat de sept ans avec les Blues : "J'avais envie de montrer ma détermination au club. On avait aussi la volonté de ne pas avoir de rémunération pour mes droits d'image et mes agents ont géré cela parfaitement parce que je ne voulais pas me disperser avec ces histoires. Ces trois dernières années ont été un peu folles pour moi, beaucoup de chamboulement dans ma vie, Saint-Étienne, Leicester et maintenant Chelsea où je veux m'inscrire dans la durée".

"Le Qatar, c'est un objectif"

"Tuchel ? Je suis venu ici aussi en grande partie pour lui. C'est un coach que j'apprécie, dans son management, sa façon de faire jouer ses équipes. Il y a déjà une relation de confiance avec lui. Le système de Chelsea est assez similaire à celui de Leicester. Il compte m'utiliser dans la défense à trois. Je peux jouer à droite ou dans l'axe, je m'adapterai de toute façon", a ajouté le jeune défenseur central.

Enfin, Wesley Fofana n'a pas caché qu'en évoluant maintenant à Chelsea, il rêve de pouvoir se montrer suffisamment pour disputer la Coupe du monde au Qatar avec les Bleus : "L'équipe de France, c'est forcément dans un coin de la tête de tous les joueurs français. Il faut d'abord être bon sur le terrain, chaque match, chaque week-end, peu importe où. Mais je sais aussi qu'à Chelsea, je mets un peu plus de chances de mon côté. La Coupe du monde au Qatar, un objectif ? Bien sûr ! Je veux représenter mon pays. Je ne suis pas obnubilé par ça, je reviens de tellement loin, de sept mois de réhabilitation. Je sais que ça va être compliqué, qu'il y a beaucoup de grands joueurs à mon poste, mais je vais me battre avec mes armes pour essayer de convaincre le sélectionneur".

اخلاء مسئولية! : هذا المحتوى لم يتم انشائة او استضافته بواسطة موقع اخبار الكورة و اي مسؤلية قانونية تقع على عاتق الموقع مصدر الخبر : GOAL [1] , يتم جمع الاخبار عن طريق خدمة ال RSS المتاحة مجانا للجمهور من المصدر : GOAL [1] مع الحفظ على حقوق الملكية الخاصة بمصدر الخبر.

أخبار ذات صلة

0 تعليق